Tzimelblog

Accueil » Posts tagged 'israel'

Archives de Tag: israel

Publicités

Tzimel au pays des sionistes

sans-titre (2)

À l’occasion de mon voyage en Israël, j’ai décidé d’adopter une coutume locale: la colonisation. Attention, il ne s’agit nullement pour moi de m’installer dans une roulotte sur une colline avec des voisins qui parlent une langue assez gutturale. Bien évidemment non. Mais avec le concours de mes bons amis de Jewpop, qui soutiennent et participent à la promotion de ce modeste blog, leur site internet sera un peu colonisé par mes chroniques de terre sainte. Qu’ils en soient ici fortement remerciés. En à peine plus de deux ans, Jewpop s’est imposé comme Le magazine web juif le plus lu de France, avec plus de 100000 visiteurs uniques par mois. N’hésitez pas à vous abonner à la page facebook du site pour ne rien rater des articles sur les livres, le billet d’humour séfarade hebdomadaire de sefwoman ou encore la rubrique charme (oy vey!).

Tout ce qui sera relaté dans ces chroniques sera l’exact vérité de ce qui est vu, lu ou entendu; néanmoins je confesse par avance la partialité de mon œil et la subjectivité de mes opinions et sentiments.

Tzimel

Publicités

Satmar et les milliardaires dubaïotes

article1_d7d3b23bb8f543eeafd5b6112c74c164

Collecter des fonds pour financer des publicités anti-israéliennes pour protester contre le gouvernement d’Israël, a conduit le rabbi de Satmar, Aharon Teitelbaum, à rencontrer deux frères milliardaires musulmans de la famille Al- Kassab des Emirats Arabes Unis , qui possèdent des entreprises géantes à Dubaï et des champs de pétrole dans les Emirats.

Selon un rapport publié par le site israélien, Behadrei haredim, les deux frères sont récemment venus aux États-Unis pour explorer des pistes d’investissements avec des partenaires juifs orthodoxes. Les frères , qui ont vus les encarts publicitaires de Satmar contre Netanyahu, étaient curieux d’en apprendre d’avantage au sujet de l’opposition idéologique de Satmar à l’Etat d’Israël. Le partenaire juif, en affaires, les a dirigés vers Haïm Tzvi Teitelbaum, le petit-fils du Satmar rebbe résidant à Kiryas Yoel aux USA , afin de solliciter une rencontre avec le Rabbi. Ce dernier a exprimé sa volonté de les rencontrer, affirmant que cela permettrait de sanctifier le nom de Dieu.

 » Pourquoi êtes-vous contre l’Etat d’Israël ?  » ont-ils demandés au rabbi , lors d’une réunion qui a duré environ 15 minutes. « Les sionistes ne parlent pas au nom de la nation d’Israël et ne sont pas leurs représentants », a répondu, le rabbi, sans équivoque. « Nous ne les reconnaissons pas comme un Etat juif, et en conséquence directe, nous n’allons pas même visiter le Mur occidental ( Kotel ) ou le reste des terres occupées par Israël, nous n’avons aucun lien avec l’État d’Israël et jamais nous n’offrirons d’aide pour soutenir le gouvernement ». Le Rabbi a également dit à ses invités qu’il n’a aucune relation avec le parti Shas en Israël, « c’est tout le contraire », a-t-il dit, « nous nous battons contre eux et la Agudath Israël parce que nous n’avons pas participé à quoi que ce soit visant à établir l’état sioniste et son gouvernement « . « Peu importe que l’état soit dirigé par un chef religieux ou laïque, le problème, c’est l’état appelé Israël », a-t-il ajouté. « Cela signifie-t-il que Satmar se tient au coté des Arabes ? « , ont demandés les frères Al-Kassab, « notre opposition à Israël n’est pas due à des considérations politiques, mais à une interdiction biblique de fonder un état Juif sur la terre d’Israël avant les temps messianques », a expliqué le Rabbi. « L’état d’Israël est en grande contradiction avec la religion juive et avec nos vrais espoirs. Donc, même si le jour vient où les israéliens signent un accord de paix avec le monde arabe, notre opposition à Israël restera la même ».

Les frères ont dit qu’ils avaient grandi à Damas sans aucune haine des Juifs, « nous avons toujours prêché seulement contre les sionistes et l’état d’Israël, à Damas nous avions eu une bonne relation avec nos voisins juifs », et le rabbi d’ajouter « oui, le sionisme est une organisation politique et il faut expliquer à tout le monde, quelle est la différence entre les juifs et les sionistes ».

A la fin de la conversation , qui s’est tenue dans une bonne atmosphère, ils se sont séparés en se saluant chaleureusement.

Enfin un qui nous débarassera de notre gêne

elal

Vous vous êtes surement déjà retrouvé dans un avion, de nuit de préférence avec femme et enfants, à destination d’Israël, quand le lourdaud de service vient vous demander de vous joindre au minyan, en général face aux portes des toilettes. Vous bien entendu, vous n’avez aucune envie de vous lever, après tout l’heure à laquelle vous priez, ou pas, ne concerne que vous. D’autant plus, qu’une fois vous aviez cédé, et après avoir traversé l’allée sous les yeux méprisant des fray ou hilonim (au choix), vous vous retrouvez coincé entre Maurice qui sent déjà la ferveur religieuse du kotel lui monter au nez et qui vous braille chaque « amen » dans les oreilles, et la porte des toilettes où on vient de changer ce bébé qui ne vous laissera surement pas vous reposer dans les prochaines heures.
Et bien votre calvaire est probablement terminé. En effet, le nouveau grand rabbin séfard d’Israël, Itzhak Yossef a fait savoir qu’il ne faut pas organiser de prière dans les avions car cela dérange souvent les autres passagers, et qu’une prière dite individuellement (beyahid) valait mieux. Mais c’est sans compter sur nos habituels casses-pieds « guedolim » et autres rabbonim en tous genres, qui attendent l’après Kippour pour partir en guerre contre cette décision.
En attendant, pour une fois que le rabbin Yossef peut se rendre utile, profitons en; et même si vous n’êtes pas séfarado-sioniste, vous pourrez faire mine de vous en remettre à son autorité.

Les joyeux chœurs de l’armée verte

L’orchestre et chœurs de l’armée israélienne ont déployés, non pas les batteries de missiles, mais les grands moyens pour ce clip de liturgie de tishri. Le chant du célèbre passage ounetane tokef, qui se dit solennellement et qui porte sur le jugement divin des hommes, est ici mêlé à des images, au gout plus que douteux, de guerre. Si l’état d’Israël a été fondé pour majorité par des juifs issus de l’ancien empire Russe, il semble que l’institution que représente tsahal, ait gardé quelques atavismes des joyeux soulards du chœur de l’armée rouge. Consternant.

Le Tzimelblog préfère quant à lui, dans ce genre là, le chant des bateliers de la volga.

Humour hiérosolomytain

JEWISH ULTRA ORTHODOX MAN SUSPECTED OF SPYING FOR IRAN
Suite à l’arrestation du juif orthodoxe Itzhak (A)Bergel affilié à netourei karta pour tentative d’espionnage au profit de l’Iran, voici la blague qui circule actuellement à Jérusalem. La scène se passe à l’ambassade d’Iran :

 » Bonjour, c’est l’ambassade d’Iran ?

– Oui.

– Je suis un orthodoxe israélien qui veut espionner pour vous.

– Super, vous pourriez nous transmettre des informations à propos de l’armée ?

– Je n’ai pas servi dans l’armée.

– Peut-être sur l’industrie. Où est-ce que vous travaillez ?

– Je ne travaille pas.

– Peut-être pourriez vous nous apprendre des choses sur la politique fiscal ?

– Je ne paye pas d’impôts.

– Et sur l’éducation ?

– Je n’ai pas de liens avec l’éducation des sionistes, et je ne mange rien de leur kashrout.

– Et en ce qui concerne la culture ?

– Dieu m’en préserve, c’est une abomination.

– Bien, merci. Vous voyez la porte au fond du couloir ? C’est l’ambassade de Corée du nord, essayez là bas. »

Dans les chambres des ultra-orthodoxes

sans-titre

Le site internet israélien ‘hadrei ‘haredim, vient d’être racheté par le publicitaire Meïr Gal pour dix millions de shekels, près de deux millions d’euros. Le site qui est visité chaque mois par pas moins de sept cent mille internautes, est spécialisé dans le traitement de l’information destiné à un public orthodoxe, mais pas seulement, ainsi que des forums très fréquentés ayant différents sujets, comme la politique israélienne, l’histoire juive, la musique, ou encore les petites salades internes au monde orthodoxe. Au dire du célèbre blogueur israélo-américain Chaim Shaulson, derrière le rachat par Gal, se cache des hommes de la secte ‘hassidique Gour (une des plus importante et des plus puissante ‘hassidout du monde).

sans-titre (2)

Gour a depuis longtemps pris la mesure de l’importance de contrôler ou posséder certains médias, afin de protéger son image et communiquer ses idées en accord avec la ligne politique du rebbe. A ce titre signalons, pour exemple, que le journal de langue française Hamodia est propriété de gour. L’absence de photos de femmes dans ce dernier journal, comme dans l’ensemble des journaux contrôlés par gour, sera un principe difficile à appliquer au site internet, sa popularité risquerait d’en pâtir. Mais Gour n’en serait pas à une contradiction près, comme le rappelle à juste titre Shaulson, ce groupe hassidique interdit et lutte contre l’usage domestique d’internet et des smartphones. Néanmoins, Gour semble s’être assuré une quiétude dans son traitement dans les médias, d’autant plus qu’il y a quelques années, les dirigeants de ce site avaient été pris en flagrant de délit de tentative de chantage sur des personnalités de l’orthodoxie juive israélienne qui payaient pour ne pas voir le site publier des articles relatant leurs magouilles diverses et variées.

%d blogueurs aiment cette page :