Tzimelblog

Accueil » Posts tagged 'consistoire'

Archives de Tag: consistoire

Publicités

Vers un nouveau boycott de produits israéliens ?

gefilte_fish_loaf_bulk

A l’approche des fêtes de pessah, ce qui constitue une des bases de chaque tablée de shabbes ou yontef [shabbat ou yom-tov, Ndr] des maisons ashkénazes, mais pas que, risque d’être absente. C’est le journal israélien Yediot Aharonot qui s’en est fait écho: afin de lutter contre la hausse des prix du gefilte fish les semaines précédant la pâque juive, où ces boulettes ou pains de poisson blanc agrémenté d’une rondelle de carotte se vendent en grande quantité, le rabbin Shmuel Eliezer Stern, de Bnei Brak, a appelé au boycott et a même émis une décision halakhique (juridique) en ce sens.

C’est une très bonne idée que de faire pression sur les professionnels de l’alimentation kasher, qui profitent souvent des restrictions alimentaires de pessah, pour se faire des matzoh balls en or. Ah, si nous pouvions faire la même chose en France, qui plus est avec le soutien de rabbins ou du Consistoire, rêvons un peu…

 

Publicités

Ça fuse au Consistoire

fusion

Suite à l’article du Figaro faisant état de la fusion à venir (et prévue avant les élections au consistoire), le blog modern-orthodox s’insurge contre le cumulard qui dirige le centrale et Paris et estime qu' » il n’a pas jugé bon d’en informer les 500.000 juifs de de France qu’il est censé représenter. Il n’a pas non plus jugé bon de vérifier quelle est l’opinion des juifs français… »

C’est avant tout mal connaître l’institution et ses statuts. Mais c’est surtout participer à faire croire que le consistoire représente l’ensemble des juifs de France, alors que son but est d’organiser le culte en bonne entente avec le pouvoir.

Les statisticiens israéliens estiment à moins de 30.000 le nombre de juifs affiliés à une communauté ou synagogue. Mergui-gnol (c’est pas moi c’est Jewpop) devrait-il demander l’avis des plus de 400.000 autres juifs, d’autant plus que sur les 30.000 combien cotisent au consistoire? A ceux qui veulent continuer de soutenir et croire en cette institution, dirigée par des petits-bourgeois juifs, de se battre.

A n’en pas douter, cette fusion marquera l’Histoire des juifs comme le film de science fiction de série Z du même nom a marqué le cinéma.

Halal beth yossef

 

Alphonse-Levy

Dans les abattoirs, après égorgement de la bête, la viande de celle-ci doit être kashérisée, rendue kasher, notamment par la salaison; aujourd’hui en France le travail de kashérisation est assuré en majeur partie par des employés musulmans. Il arrive parfois, que la réciproque se produise.

Un responsable de kashrout auprès d’un des consistoires de France nous rapporte l’anecdote suivante. En Amérique du sud, des juifs procédaient à l’abattage rituel près d’un abattoir où opéraient des sacrificateurs musulmans, dont des iraniens qui abattaient pour des viandes destinés à la république islamique. Les rapports avec les sacrificateurs juifs étant très cordiaux, l’un d’eux approcha un jour l’un des shochet et lui dit qu’il ne pouvait rentrer en Iran sans avoir ramené des cadeaux aux membres de sa famille, or la charge de travail l’empêchait de prendre une après-midi. Il lui proposa donc, en échange d’une certaine somme d’argent de bien vouloir s’occuper de l’abattage halal des bêtes, il ne lui était demandé que de tourner la tête des animaux vers la Mecque, et dire Allah Ouakbar. Ce shochet  a donc passé la journée à tuer des bêtes, destinées au marché iranien, au cri d’Allah est le plus grand, pendant que le sacrificateur chiite faisait son shopping.

Il ne reste plus qu’à envoyer les membres de la asra kadisha s’entraîner en Syrie.וד »ל

%d blogueurs aiment cette page :