Tzimelblog

Accueil » Posts tagged 'Bretslev'

Archives de Tag: Bretslev

Publicités

Allo Houston on a un problème: Rav Berland s’explique à la télévision israélienne

Après avoir été arrêté en Hollande la semaine dernière, pépé le Berland a été libéré et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire.

Un journaliste de la chaîne de télévision Reshet Beth est parti à sa rencontre.

Cette entretien laisse une drôle d’impression; en effet le vieux rav breslev justifie sa fuite de deux ans par des arguments absurdes -sans lien avec les faits qui lui sont reprochés- qui tiennent à la fois du délire mégalomaniaque et de la fantasmagorie. Quant au principal de son accusation, il avance un point imparable -au milieu de balbutiements quasi-inintelligibles (mais difficilement vérifiable): il est impuissant depuis plus de 25 ans et ne peut, par conséquent, avoir violé la moindre femme.

Chacun pourra se faire son opinion, bien que de nombreux signes semblent plus que suspect; l’interview n’en reste pas moins amusante dans son genre.

הרב ברלנד בראיון from חרדים 10 on Vimeo.

Publicités

Fin de cavale pour le rav Berland

sans-titre (3)

Près de deux ans qu’il était en fuite, le rav Eliezer Berland avait échappé à la police israélienne au cours de ses différents déplacements, du Maroc à l’Afrique-du-Sud en passant par le Zimbabwe (détails ici).

C’est au début de cette semaine que tout s’est accéléré pour le premier breslev errant de l’histoire. Recherché pour des actes présumés délictueux de nature sexuelle, c’est sous la pression de la justice israélienne et d’Interpol que les forces de l’ordre sud-africaine ont décidés de mettre aux arrêts le leader du mouvement Shouvou Banim (un grand courant au sein de Breslev). À la manière d’un scénario de mauvais film policier, pépé le berland a réussi par deux fois à échapper à la police in-extrémis, avec la complicité et le soutient de ses fidèles. Il a donc quitté le continent africain avec comme projet de rejoindre Ouman, en Ukraine, pour y passer Rosh Hachana près de la tombe de rabbi Nahman.

Il a donc été cueilli aux Pays-Bas, par la police locale et selon des témoins, par des poulets israéliens également. Il est fort probable que celui qui est soupçonné d’être un satire sera extradé en Israël.

Les hassidim Breslev se laissent habituellement pousser de très longues payes (papillotes), car Rabbi Nahman leurs a promis qu’il les tirerait de la géhenne – s’ils sont voués à la rôtisserie éternelle – par les papillotes. Pour pépé le berland, un casque à pointe en sus lui évitera de se remettre les idées en place quand son sauveur le hissera de sa cellule.

Berland & The Wailers

Pépélb

On n’en peut plus de suivre la tournée, en jet privé s’il vous plait, du breslev errant, Eliezer Berland. Après avoir quitté le Maroc, passé shabbat dernier à Johannesburg, pépé le berland opterait donc pour le Zimbabwe, patrie du dictateur Robert Mugabe, qui avait déclaré en 2003 « Hitler avait un seul objectif : la justice pour son peuple, la souveraineté pour son peuple, la reconnaissance de l’indépendance de son peuple et ses droits sur ses ressources. Si cela c’est Hitler, laissez-moi être le décuple de Hitler ».

A ce train là, on le retrouvera bientôt au théâtre de la main d’or dans le spectacle « j’ai fait l’con ».

Sur ce on vous laisse en musique…

Un pétard, un na-nach et mazel tov

Nous rappelons que l’abus de drogues est dangereux pour la santé, particulièrement chez les néos-adeptes de rabbi Nahman.

Catch me if you can

berland

Le rav Berland, en fuite de la justice israélienne depuis près d’un an, réfugié au Maroc avec plusieurs dizaines de ses hassidim, doit probablement se chercher un nouveau point de chute. Nous avions déjà évoqué les mœurs, assez spéciales, du vieux rav breslev, mais nous le devinions presque, les marocains commencent à se lasser de sa présence. Il a ainsi fait l’objet d’un article dans la presse marocaine, enjoignant le roi Mohamed VI de l’expulser du royaume chérifien. Bref, ça chauffe au derrière de pépé le berland, ses hassidim disent tehilim, et se demandent où atterrira le premier breslev errant de l’histoire. Nous ne conseillons pas le Brésil, auquel avaient-ils pensé avant le Maroc, vu ses penchants il risque de finir avec João, alias chouchou de la place brasilia. L’Asie, pas mieux, il y en a déjà trop comme lui. Et pourquoi pas la France? On est bien habitué à voir défiler dans nos shouls des admourim de deuxième catégorie, qui avec la bénédiction de nos rabbins orthodoxes parisiens, viennent taper aux portefeuilles des séfarades naïfs, et des ashkénazes sans cervelle. En gros si vous avez aimé le rav dealer de schnouf, le rav échangiste, ou le petit admour qui vous prédit l’avenir (toute ressemblance avec des personnages réels n’est absolument pas fortuite), faites une haie d’honneur et activez vous, Berland risque de vous échapper.

Nouvelle coutume pour néo-breslev

Uman>

Pas moins de quatre nouveau-nés ont été circoncis près de la tombe de rabbi Nahman cette année, signe de l’éruption de nouveaux usages développés par les partisans les plus dingues du rabbi ukrainien mort depuis plus de 200 ans.
En plus de l’afflux annuel de fidèles qui viennent passer les fêtes ici , cette ville centrale ukrainienne est devenue une destination pour les jeunes mariés breslev et des jeunes hommes en difficulté.
Mais c’est la pratique de la circoncision à 8 jours qui a attiré de vives critiques de professionnels de la santé et de rabbins. Ils craignent en effet que cela mette en danger inutilement les nouveau-nés et attire inutilement l’attention sur un acte déjà mis à mal un peu partout en Europe.
Yaakov Dov Bleich, grand rabbin d’Ukraine, s’étonne également « je ne comprends pas pourquoi les gens apportent un bébé sur la tombe d’un rabbin pour la brit mila, c’est juste bizarre .  »
Les observateurs disent que les circoncisions ont commencé il ya environ deux ans et sont le résultat d’une croissance globale des voyageurs à Ouman, une ville d’environ 85000 habitants, qui est inondé chaque année de plus de 25000 pèlerins – surtout des hommes venant d’Israël et des États-Unis.
Galina Borisovna, qui dirige la clinique pédiatrique de Ouman (de la taille d’un appartement et qui ressemble au plateau d’un film des années 1950), a dit qu’il était stupide de circoncire un enfant à Ouman, où l’hôpital moderne le plus proche est à 300 Km de là. « Vous devez être fou pour faire voyager un bébé âgé de seulement une semaine à cet endroit avec des dizaines de milliers de personnes autour, sans parler de le circoncire dans des conditions insalubres », a déclaré Borisovna, « cela expose l’enfant à toutes sortes de maladies et je le déconseille fortement ».

Mais tel n’est pas l’avis de Nicolai Vasilievitch, chirurgien à l’hôpital de Ouman, qui a déclaré que les risques sont exagérés : « la circoncision est une intervention mineure et nous avons les outils pour faire face à toutes les complications ici, pour ne pas mentionner que les hassidim ont leurs propres services médicaux (en période de grande affluence), qui sont assez bon ».

Détournement de mineurs

berland

Le « rav » Eliezer Berland, est le chef d’un des grands mouvements de Bretslev appelé Shouvou Banim. Ce dernier est depuis de nombreux mois réfugié au Maroc, car recherché par la justice israélienne pour de sombres histoires de mœurs. Il avait en effet décidé de montrer à de jeunes femmes, le côté funky du monde de atsilout (ou dans ses propres termes pour les hébraïsants : אשׁרי שׁזכיתה לראוֹת אותי בּעוֹלם האצילוּת).
Ce joyeux, quoique décati, nahmanisant, a été suivi dans son exil par une centaine de personnes, dont de jeunes hommes. Nous pouvons d’ailleurs leurs souhaiter un grand mazel tov, puisque deux d’entre eux viennent de se fiancer; l’un âgé de 18 ans avec une jeune fille, désignée par le maître comme sa « femme », et le second de vingt ans avec une plus jeune fille, également bretslev, qui avait suivi le départ au Maroc, et âgée d’à peine quatorze ans et demi.
On se demande bien sur que font les parents, ou comme le disait si bien Laurent Fabius à propos de la candidature à la présidentielle de Ségolène Royal, en 2007 : « mais qui va garder les enfants?! ». T’inquiètes pas Fafa, pépé le berland s’occupe de tout, même si au vu de certains évènements récents survenus au Maroc, il ferait mieux de rester concentré sur son annonement des likoutei moharan.

%d blogueurs aiment cette page :