Tzimelblog

Accueil » Humour

Archives de Catégorie: Humour

Publicités

L’exercice de la démocratie dans l’état d’Israël est un spectacle comique

10341447_492928787473588_6513417457435377927_n

Si les politiques et les journalistes ont pour habitude de commenter les décisions -somme toute- symboliques, comme la construction de logements dans des quartiers où ne voudrait pas vivre le Palestinien moyen (trop moche, trop de juifs) ou les fanfaronnades de Bibi Netanyahou, c’est qu’ils omettent par ignorance de se souvenir que ce petit pays du proche-orient, tient plus dudit orient que de la proximité avec l’occident.

À ce titre, la vie politique, locale ou nationale, y ressemble plus au souk un jour de grande affluence qu’aux débats policés du mercredi après-midi sur France 3.

On commence chez les haredim -ultraorthodoxes- où le conseil municipal de Elad a des airs de dispute synagogal.

À la Knesset, c’est plus chaud; le député du parti arabe Balad, Zahalka, traite le faucon du Likoud Feiglin de facho, qui s’empresse de lui montrer de suite qui est le plus démocrate des deux.

À ce stade de clownerie, même la chaîne parlementaire propose son bêtisier; au menu: la directrice de commission qui parle des mariages de la veille ou encore le député haredi Litzman qui ne sait toujours pas compter correctement en hébreu.

Quand est-ce qu’il se termine ce sketch?

Publicités

Les organisations djihadistes vous souhaitent une bonne année 5775

Après une année riche en actions et émotions, les organisations djihadistes, qui ont connues une année pleine de succès et d’expositions médiatique, n’ont pas oubliées de prendre le temps de souhaiter à la communauté juive leurs vœux de bonne et douce année 5775.

Bien que sa start-up soit en pleine explosion, le calife Al-Baghdadi – en homme de science – a eu le temps de prendre connaissance des différents souhaits traditionnels. Parmi ceux-ci, l’un a retenu son attention: שנהיה לראש ולא לזנב – que nous soyons en tête et pas en queue.

rosh_zanav

שנהיה לראש ולא לזנב

C’est ensuite au tour des combattants du Hamas, peu après les vœux de Netanyahou, qui ont connus un été assez sportif et qui, eux, font appel à la demande traditionnelle de présenter ses excuses à son prochain avant Rosh hashana.

חברעס, מחילה

Une légende hassidique prend forme

orig_0E6C1743A1ED4984AD330623D3FF6069

Hier soir se tenait à Paris 16è le gala de la plus grande yeshiva Loubavitch d’Europe, Tomchei Tmimim sise à Brunoy, donc près de Paris. C’est également hier que les hassidim habad marquaient la date anniversaire des 20 ans depuis le décès du dernier rabbi de Loubavitch.

Au cours de la soirée, bien entendu animée par l’un des membre du groupe hassidique, il fut raconté nombre de jolies histoires et témoignages. Parmi ces histoires, celui qui animait la soirée raconta comment un jour un juif américain se rendit auprès du rabbi Schneerson afin de lui demander une bénédiction pour avoir un fils. L’homme reçu un dollar du rabbi, eut un garçon, qui fit usage de ce dollar lors de la création de son entreprise. Son nom: Mark Zuckerberg (fondateur du site Facebook, NdR).

Tiens tiens, ça nous rappelle une petite histoire imaginaire similaire racontée sur notre site, à l’occasion de la fête de pourim, et qui s’était largement répandue sur la toile (lue plus de 30.000 fois sur le seul Tzimelblog). Certains lecteurs sont tombés dans le panneau, d’autres pas et nous précisâmes dans un autre article que ceci constituait notre blague de pourim. Comme on pouvait s’y attendre, de nombreuses personnes manifestèrent soit leur mécontentement ou bien leur amusement.

Or une personne proche (qui avait participé à l’élaboration de cet innocent canular), qui assistait hier soir au gala de la yeshiva de Brunoy, en entendant cette histoire en tomba presque à la renverse. Sous ses yeux ébahis, une salle se délectait d’une histoire hassidique, que nous savons parfaitement fausse.
Il semble que ceci devrait servir de leçon à ceux qui (s’)interdisent tout scepticisme à l’égard des fables et mythes hassidique. En attendant, les paris sont pris: combien de temps faudra-t-il pour cette histoire inventée finisse imprimée dans un livre sur les miracles du rabbi?

[Merci à Haimke]

La alya du pauvre, une comédie écrite par le ministère de l’alya et de l’intégration

Pendant que la presse se fait l’écho d’une probable alya de nombreux juifs de France, l’agence juive multiplie les efforts pour attirer les juifs du monde et les installer dans l’état hébreu. Pour la France, les efforts sont concentrés sur la partie administrative, puisqu’Israël vient de reconnaître les diplômes français et souhaiterait reconnaître également les permis de conduire.
Malgré les déclarations tonitruantes, à grand renfort de communications, les efforts financiers sont eux réservés à l’alya des pays anglo-saxons. Ironie de l’histoire, c’est dans ces mêmes pays que l’on moque le système de protection sociale des français qui en ferait des assistés; mais pour le candidat à l’alya qui parle la langue de Shakespeare ou Bush on réserve près de 90% de l’enveloppe du ministère prévue à cet effet.

Récemment, le ministère israélien de l’alya a concocté un petit programme de retour qui s’adresse aux israéliens vivant à l’étranger et particulièrement en France. Car dans les objectifs de l’alya organisée, il y a aussi le retour des nationaux au bercail. Parmi ces programmes, il y en a un qui à pour but de proposer des aides en échange d’une installation dans les implantations (yishouvim) et villes du Néguev et de la Galilée.
Il faut bien se représenter, que ce type de programme s’adresse justement à ceux qui sont allés vivre à Londres, Berlin, Los-Angeles ou Paris. À ces israéliens qui vivent en France et qui sans doute profitent de cet affreux système socio-économique.

Le programme, en 15 articles et 4 sous-articles est un petit bijou d’humour, dont seul les fonctionnaires israéliens ont le secret.
Parmi ces articles:
3. Les citoyens du retour ayant répondu aux critères et intégrés dans le programme, seront censés recevoir une aide pour le paiement du loyer ainsi que des primes concernant l’emploi et l’entreprenariat.

7. Dans le cadre du programme, l’ayant droit est susceptible de percevoir une participation pour les frais de location pendant une période de 12 mois à compter du jour du retour en Israël en tant que « citoyen du retour ».

8. L’ayant droit participant au programme qui dispose d’un travail et présente au moins 6 fiches de paye 8 mois après son retour en Israël, est censé recevoir une « prime de promotion à l’emploi » à hauteur de 5600 shekels. Une unité familiale est en droit de percevoir une seule prime de promotion à l’emploi.
Donc une super prime d’à peu près 1300€ par foyer -le langage militaire ayant ici un peu débordé le traducteur qui parle d' »unité familiale »- c’est toujours sympa à prendre, mais renoncer à la sécurité sociale française pour ça, ce n’est surement pas ce qui attirera les foules.
Les quelques articles suivants, décrivent eux aussi différentes sortes de primes, de résidence ou encore d’entreprenariat. Jusque là, le « candidat du retour » qui aurait la nostalgie d’une laffa shawarma à moins de 12€ peut quand même y trouver son compte.
Patatras, l’article 14 vient vite refroidir notre candidat potentiel:
14. L’aide accordée dans le cadre du programme est conditionnée par l’existence d’un budget.
En même temps, monsieur de Lapalisse n’aurait pas dit mieux. Comment dit-on guignol en hébreu?

>>>Détail du programme_alya

Pour les candidats-kamikazes, cliquez ici pour plus de détails

Une fausse vidéo d’accident en Israël fait le tour du web

Une fausse vidéo qui montre un taxi palestinien qui renverse un homme juif ultra-orthodoxe, fait un tabac sur internet après qu’un site de nouvelles palestinienne ait présenté les images comme véridique.
La vidéo a été créée par Yossi Shachar, afin de montrer ce qui pouvait être fait avec le logiciel de montage Adobe.
La vidéo montre l’homme juif ultra-orthodoxe traverser une rue en Cisjordanie près d’un avant-poste militaire, quand soudain le taxi palestinien accélère et renverse le piéton.

La vidéo a été vue plus de 1 million de fois après avoir été publiée par le site de nouvelles Al Quds.
Shachar a dit qu’il a créé le clip il y a six mois avec Adobe After Effects, et publié en ligne comme un exemple de la façon dont on peut utiliser le programme. Shachar a déclaré que le site Al Quds n’a pas informé ses lecteurs que cette vidéo était un montage.

Une saisie de drogue suspendue pour cause de circoncision

margalit_drugs_israel_021414_620px

Un drôle d’incident s’est produit lorsque l’unité de la police israélienne des frontières a perquisitionné la maison d’un trafiquant de drogue connu, dans le cadre d’une opération contre les trafiquants de drogue.
Lorsque les policiers se sont approchés de la maison, une femme de 60 ans avec ses quatre enfants a tenté d’empêcher les agents d’entrer. Les policiers ont présenté un mandat de perquisition et ont fait irruption dans la maison où ils ont trouvé trois laboratoires de drogue.

Alors que les policiers fouillaient dans la maison, le trafiquant présumé est entré dans la salle de séjour avec un bébé nouveau-né dans ses bras. Le suspect a supplié les policiers de lui permettre de tenir la cérémonie de circoncision de son fils avant d’être emmené en prison.
A sa grande surprise, les policiers ont accepté. Ils ont même arrêté leurs fouilles et ont participé à la cérémonie. Une fois celle-ci terminée, les policiers ont saisi près de 4kg de marijuana, 25 plants de marijuana, des milliers de dollars en espèces et du matériel de laboratoire de fabrication de drogue. Le suspect, âgé de 40 ans, a été menotté et emmené au poste de police de Beer Sheva pour interrogatoire.

« Nous devons nous rappeler que même les criminels sont des êtres humains. Je suis heureux que les agents aient autorisé le suspect à organiser la cérémonie de la circoncision », a déclaré le commandant de la police de Beer Sheva.

Les ultra-orthodoxes sont-ils des sionistes?

mishgv

Le père fondateur de l’état d’Israël, David Ben-Gourion, l’affirmait: Israël sera un pays lorsqu’il aura ses putes et ses voleurs.

Les ultra-orthodoxes, malgré eux, participent à la confirmation de cette « prophétie laïque »: ils voient des putes partout et la majorité de leurs rabbins, rabbis et autres dirigeants sont des voleurs.

Histoire de danser

Si vous vous sentez parfois largué lors d’un mariage froum, le comique habad américain, Meir Kalmanson, vous fait revisiter l’histoire des danses de mariages orthodoxes.

Notre blague de pourim sur Zuckerberg a bien marché, tant mieux!

Purim2005

Lue par plus de 20000 internautes en moins de 24H, partagée plus de 5000 fois sur facebook, la blague de pourim a même atteint le 10è rang du classement mondial des articles les plus visités, ces dernières 24H, sur la plateforme wordpress (que nous utilisons).

Au delà de ces vils calculs comptable, il faut rappeler que c’est une vieille tradition de la presse juive que de sortir une fausse nouvelle à l’occasion de pourim, nous ne sommes pas les premiers et nous avons profité à plein de la jeunesse de notre site sur la toile.

De nombreux internautes ne sont pas vigilant dans leurs lectures et ils furent pris à défaut: le lien de source en bas de l’article renvoyait vers la photo mis en exergue dans le présent billet. Car si dans l’ensemble nos lecteurs ont bien ri et nous les remercions, quelques critiques de grincheux suggèrent au contraire que ce type d’histoires, qui ne sont pas propre aux Loubavitch, pullulent sur le web juif et causent par là même un tort certain aux esprits faibles et crédules, dont abusent les cyniques et les tartuffes.

En tout état de cause, nous souhaitons à toutes et à tous une joyeuse fête de Pourim.

Tzimel.

Mark Zuckerberg: « J’ai monté Facebook avec le dollar du Rabbi »

zuck_rebIl se fait très rare dans la presse et pourtant récemment, à l’occasion d’un déplacement en Hollande pour le développement de Facebook, Mark Zuckerberg a accordé une interview au journal juif local: Joodse Kronieken.

Revenant sur la genèse du réseau social mondialement connu, M.Zuckerberg s’est confié: « Mes parents ont eu trois filles avant moi et mon père rêvait d’un garçon, qui ne venait pas. Après avoir vu plusieurs médecins, sans succès, un ami de la famille proche des Loubavitch a conseillé à mon père de solliciter une bénédiction du Rabbi. Notre famille est traditionaliste mais peu pratiquante. Il n’empêche, mon père se rendit à New-York en 1982 et fit comme de nombreuses personnes, attendit son tour pour recevoir une bénédiction. Lorsque son tour arriva, il demanda au Rabbi si celui-ci pouvait lui promettre un garçon. Le Rabbi lui tendit un dollar et le questionna sur sa pratique religieuse; mon père avoua ne pas respecter les lois juives. Le Rabbi lui expliqua alors ce qu’était la philosophie de Habad, comment elle s’attelait à relier les juifs entres eux de par le monde, par des actions communes. Le Rabbi enjoint mon père à s’engager à inculquer au fils, qu’il lui promit, une éducation juive ».

« Je suis né moins de 18 mois après cette entrevue et lors de ma bar-mitzvah, mon père m’offrit ce dollar qu’il avait reçu des mains du Rabbi, et me répéta le message que ce dernier lui avait transmit. J’ai conservé, sans y prêter une grande attention, ce dollar. Au moment de mes études et alors que naissait peu à peu le projet Facebook, je me suis souvenu de ce que m’avait raconté mon père. Je sentais qu’il y avait une drôle de coïncidence entre le message du Rabbi et mon propre projet de réseau social. Lorsque vint le temps de monter Facebook, j’eus ce sentiment qu’il était temps de faire usage de ce dollar, que j’ai déposé à la banque au moment de la création de notre société, la suite vous la connaissez ».

« Je ne suis pas très croyant et malgré cela, je ne peux que témoigner de l’extraordinaire intuition qu’eut cette homme, que je regrette de ne pas avoir rencontré ».

Source: Joodse Kronieken. Merci à H.D.A.S

Addendum 14/03: Cet article était notre blague de pourim! Joyeuse fête!

Tzimel en Israël: clap de fin

DSCN0761

 

« Sur la Torah, j’ai touché le mur et je suis descendu à Eilat ! ». Cette sublime déclamation poétique entendue dans l’avion m’indique que la boucle est bouclée, retour à Paname. Quelle joie de retrouver la très tranquille communauté juive parisienne : les petites disputes qui sous-tendent la pétition lancée pour l’organisation d’élections pour un nouveau Grand rabbin de France, les néo-orthodoxes qui continuent gentiment de nous vanter un mode de vie auquel les orthodoxes israéliens ne croient plus, et surtout notre BHL national qui n’hésite pas à mouiller sa chemise Lanvin sur mesure pour l’Ukraine, histoire d’être sûr de donner raison aux prédictions de Tzuckerweiss.

Lire la suite sur Jewpop

Tzimel en Israël (2)

IMG-20140214-WA0023

Je suis rejoint par le cousin Joseph, qui lui a voyagé de Paris sur un vol où se trouvaient Gilles Mergui et Joël Bernheim. L’un en classe éco, l’autre en business ; mais qui dans quelle classe ? L’un gagnait quinze mille euros par mois l’autre n’était pas salarié du Consistoire ; oui, mais l’un est toujours un grand-dirigeant, l’autre pas. Alors ? Alors suivez mon regard…

Lire la suite sur Jewpop

Tzimel en Israël (1)

Image-17

«Bonejour, vous avez ine arme ? », quand vous entendez cette question c’est que vous ne vous êtes pas trompé de comptoir : direction le Sainte-Anne du Proche-Orient. Ce n’est pas un monastère, c’est un pays. Pour une fois tout se passe bien, les agents de sécurité israéliens se tiennent plutôt bien, on ne se sent pas comme un ancien de la Fraction Armée Rouge converti à l’islam qui prend ses repères. De toutes les manières, impossible de passer incognito, on croise toujours des visages connus à l’aller…

Lire la suite sur Jewpop

Tzimel au pays des sionistes

sans-titre (2)

À l’occasion de mon voyage en Israël, j’ai décidé d’adopter une coutume locale: la colonisation. Attention, il ne s’agit nullement pour moi de m’installer dans une roulotte sur une colline avec des voisins qui parlent une langue assez gutturale. Bien évidemment non. Mais avec le concours de mes bons amis de Jewpop, qui soutiennent et participent à la promotion de ce modeste blog, leur site internet sera un peu colonisé par mes chroniques de terre sainte. Qu’ils en soient ici fortement remerciés. En à peine plus de deux ans, Jewpop s’est imposé comme Le magazine web juif le plus lu de France, avec plus de 100000 visiteurs uniques par mois. N’hésitez pas à vous abonner à la page facebook du site pour ne rien rater des articles sur les livres, le billet d’humour séfarade hebdomadaire de sefwoman ou encore la rubrique charme (oy vey!).

Tout ce qui sera relaté dans ces chroniques sera l’exact vérité de ce qui est vu, lu ou entendu; néanmoins je confesse par avance la partialité de mon œil et la subjectivité de mes opinions et sentiments.

Tzimel

A la tienne Etienne !

sans-titre (4)

  Il y a près de 15 jours a éclaté un petit scandale aux Etats-Unis suite à un procès entre une yéshiva Loubavitch pour adolescents et une université à laquelle cette yéshiva était affiliée, suite à la découverte, par des membres de cette université, du fait que de l’alcool était versé à des mineurs lors de farbrengen – réunions hassidique.

Le blog Failedmessiah, a récemment posté des photos d’une autre yéshiva Loubavitch, située en Iowa, où des jeunes étudiants semblent ne pas aller de main morte sur la vodka.

sans-titre (2)

sans-titre (3)

Superstitions et désenfumage

Li4vLi4vdXBsL2ltZy9uZXdzXzFfMTY4LmpwZw==_300x300

  Ce shabbat, nous allons lire dans les synagogues la fameuse parachat haman. Pour tout superstitieux qui se respecte, s’il y a bien un jour où il ne faut pas manquer d’être présent à la shoul, c’est bien ce samedi.

En effet, une intense campagne de publicité dans la presse juive francophone, nous incite, pour la énième fois, à mettre la main au portefeuille pour d’obscures organismes de charité israélienne: Koupat hair, Vaad harabanim, Admour de Tchernobyl, tous les professionnels de l’enfumage ont répondus présent, frétillants à l’idée de tondre les naïfs juifs de France.

En attendant de les laisser compter le résultat de leurs rapines, racontons à ces escrocs de séries B une petite anecdote, survenue chez rabbi Yoël de Satmar zal, eux qui sont si friands d’histoires hassidico-rabbiniques: un jour un de ses hassidim se présenta devant reb Yoël pour se plaindre de ses difficultés financières, il se demandait si la raison à cela ne venait pas du fait qu’il avait manqué une de ces segouloth, formules pseudo-magiques, qui apportent richesse. A ces inepties, le vieux rebbe répondit « les segouloth c’est bien jusqu’à huit heure du matin, après au travail! ». A bon entendeur – et à tous ces parasites – salut.

Leçon de yiddish express

Joyeux noël ! גוט ניטל נאכט

TwYX2522207

Van Damme à Gaza

La désormais célèbre vidéo commerciale de JCVD, vue plus de 50 millions de fois, faisant le grand écart sur deux camions Volvo, a engendrée, comme il se doit, de nombreuses parodies.
Une des dernières en date nous vient directement de Gaza, jouée par de jeunes comédiens, et ne manque pas d’humour.

Test

Hatzalah-Web-Ad-450x300

 

1- êtes-vous un juif ashkénaze, même anglophone, et ça vous prend deux minutes avant de comprendre le schmilblick.
2- êtes-vous un juif séfarade, et vous vous dites que ça revient cher de vouloir ressembler à un ashkénaze.

 

%d blogueurs aiment cette page :