Tzimelblog

Accueil » culture juive » Une légende hassidique prend forme

Une légende hassidique prend forme

orig_0E6C1743A1ED4984AD330623D3FF6069

Hier soir se tenait à Paris 16è le gala de la plus grande yeshiva Loubavitch d’Europe, Tomchei Tmimim sise à Brunoy, donc près de Paris. C’est également hier que les hassidim habad marquaient la date anniversaire des 20 ans depuis le décès du dernier rabbi de Loubavitch.

Au cours de la soirée, bien entendu animée par l’un des membre du groupe hassidique, il fut raconté nombre de jolies histoires et témoignages. Parmi ces histoires, celui qui animait la soirée raconta comment un jour un juif américain se rendit auprès du rabbi Schneerson afin de lui demander une bénédiction pour avoir un fils. L’homme reçu un dollar du rabbi, eut un garçon, qui fit usage de ce dollar lors de la création de son entreprise. Son nom: Mark Zuckerberg (fondateur du site Facebook, NdR).

Tiens tiens, ça nous rappelle une petite histoire imaginaire similaire racontée sur notre site, à l’occasion de la fête de pourim, et qui s’était largement répandue sur la toile (lue plus de 30.000 fois sur le seul Tzimelblog). Certains lecteurs sont tombés dans le panneau, d’autres pas et nous précisâmes dans un autre article que ceci constituait notre blague de pourim. Comme on pouvait s’y attendre, de nombreuses personnes manifestèrent soit leur mécontentement ou bien leur amusement.

Or une personne proche (qui avait participé à l’élaboration de cet innocent canular), qui assistait hier soir au gala de la yeshiva de Brunoy, en entendant cette histoire en tomba presque à la renverse. Sous ses yeux ébahis, une salle se délectait d’une histoire hassidique, que nous savons parfaitement fausse.
Il semble que ceci devrait servir de leçon à ceux qui (s’)interdisent tout scepticisme à l’égard des fables et mythes hassidique. En attendant, les paris sont pris: combien de temps faudra-t-il pour cette histoire inventée finisse imprimée dans un livre sur les miracles du rabbi?

[Merci à Haimke]

Publicités

10 commentaires

  1. Elie90 dit :

    Je connais personnellement une personne qui a participé a la rédaction d’un livre d’histoires du Rabbi et je vous rassure, les histoires qui y figurent sont véridiques et ont fait l’objet de rigoureuses vérifications avant leur publication.

    Il y’a tellement d’histoires du Rabbi qui ressemblent à cela qu’on tombe facilement dans le panneau.

    Malheureusement l’animateur de cette soirée n’a pas eu la même présence d’esprit et a donc apparemment véhiculé une histoire inventée..

    Cet épisode est peut être le signe qu’il ne faut pas inventer d’histoires sur les Tsaddikim, car les gens ne savent pas toujours que cela était une blague. Aussi, en apprenant qu’elles sont fausses certains pourraient être « déçus » et soupçonner d’autres épisodes réels de ne s’être jamais passés.
    De plus, cela peut entraîner un certain dédain envers les miracles de Tsadikim qu’ils seront amenés à entendre.

    Il me semble donc qu’au lieu d’ironiser sur une erreur de ce speaker (qui n’aurait pas eu lieu s’il avait fait les vérifications nécessaires), il faudrait réfléchir à deux fois avant d’inventer des histoires sur les Tsaddikim, et aux conséquences négatives que cela pourrait causer.

  2. menahem dit :

    C’est avec un grand étonnement que je lis cet « article », qui nous raconte comment une fausse histoire du Rabbi a circulé et a berné un certain nombre de personnes, et qu’elle a (apparemment) été racontée au micro à un gala d’une Yechiva ‘Habad.

    Mon cher monsieur, si vous voulez éviter que de fausses histoires tournent, évitez de les inventer ! Le fautif d’une fausse rumeur est celui qui en est à l’origine, et c’est à lui de s’assurer que tous les gens qui la lisent sachent également que c’est une invention.
    Ce que vous appelez un innocent canular a bien plus circulé que l’article qui disait que cela était une blague. Vous contribuez donc à tromper les gens et à ridiculiser le Rabbi.

    Je ne comprends également pas votre crainte qu’un livre de fausses histoires sur le Rabbi soit publié, puisque les ‘Hassidim ‘Habad qui écrivent les histoires sur leur Rabbi ne tiennent pas Tzimelblog et donc n’inventent rien. Je ne connais pas de ‘Hassid ‘Habad qui aurait la ‘houtzpa d’inventer une histoire sur son Rabbi (qui d’ailleurs n’a pas besoin de cela pour se faire un nom).

    Par ailleurs si vous souhaitez vous indigner devant les miracles douteux qui circulent, j’attends de lire un article sur les miracles de la Kouppat Hair qui sortent chaque semaine.

    On voit bien dans vos différents articles sur ‘Habad que vous ne les appréciez pas beaucoup ce qui est votre droit, et que vous les tournez souvent en ridicule, mais vous ne pouvez pas imposer votre mauvaise foi aux gens.

    (Je pense notamment à l’article sur le Rav Ginzburg où vous vous permettez avec un incroyable culot de mentir, personne ne veut en faire un Admour et il ne joue même pas un rôle central chez ‘Habad aujourd’hui. Il a un groupe d’élèves à qui il dispense des cours et s’il est vrai qu’il apprécié par eux, cela en reste là. Comme j’ai pu le lire dans les commentaires de cet article vous n’êtes même pas capable de citer une source, et le titre de cet article (Un messie pour la route, un) qui est volontairement et provocateur en dit long sur votre état d’esprit.)

    En espérant ne plus lire de telles inepties, et dans l’espoir que vous vous ressaisissiez dans votre objectivité.

    J’espère être publié sur votre blog

    Cordial Chalom

    • tzimel dit :

      Si vous lisez le billet d’origine, vous verrez bien que nous y avions ajouté, en gras, une note précisant que c’était une farce de pourim; mais peut-être ne l’avez-vous pas lu.
      Les habad et autres froum en tous genres peuvent croire aux légendes qui circulent à propos de tel ou tel tzadik; c’est tellement commun qu’il ne nous reste comme arme pour combattre ces fadaises que la dérision, permettez ce droit. Le recours aux textes, même hassidique n’opérant jamais (ex. תניא, אגרת הקודש כ »ב), ad mataï?

      Nous avons déjà publié des articles sur les escroqueries à la bra’ha des koupat haïr et assimilés, nous ne visons pas les habad en particulier, même s’ils sont bons clients et assez virulent sur les réseaux sociaux, ce qui donne du piquant à notre affaire.

      Ne lisez plus nos inepties, vous dormirez plus sereinement.

      Bien à vous.

  3. menahem dit :

    Le billet d’origine, que j’avais lu ne précisait pas que c’était une blague de Pourim mais comportait un lien qui l’indiquait. J’avais moi même cliqué dessus et je l’avais donc vu, ce qui ne m’empêche pas de penser que c’était une mauvaise blague avec une intention de dégradation.
    D’ailleurs de vos commentaires il ressort bien que vous remettez en doute sans aucun fondement les miracles racontés sur le Rabbi.
    Il n’en reste pas moins que de nombreuses personnes croient encore à cette histoire, ce qui montre bien que l’info est mal passée.

    Combattre les mauvaises rumeurs est fort louable, mais pour cela il faut être objectif et mesuré. Or vous n’êtes ni l’un ni l’autre. Vous n’êtes pas désintéressé et cela se voit, il n’est donc pas votre rôle de combattre ces « fadaises ».

    Et les ‘habad ne sont pas « bons clients », ils n’apprécient juste pas que l’on tourne leur Rabbi en dérision, en plus en public. J’imagine que si vous lisiez de telles bêtises sur votre mouvement, vous ne resteriez pas insensible.

    Quant à vos inepties, j’aimerais bien ne pas les lire mais lorsqu’elles assaillent mon mur facebook avec des titres plus insensés les uns que les autres, je ne peux que m’indigner derrière mon écran.

    • tzimel dit :

      Sans vouloir être désobligeant: « vous remettez en doute sans aucun fondement les miracles racontés sur le Rabbi. », attention! ce genre de phrase peut vite se retourner en votre défaveur.
      Pour le reste, je ne vois pas l’intérêt d’un échange poussé vu votre parti-pris envers ce modeste blog. Et contrairement à vos suppositions (elles sont nombreuses), nous ne nous réclamons d’aucun mouvement; difficile à imaginer lorsque l’on vit avec des gens qui font tous la même chose, pensent la même chose, etc.

      Encore une fois, ce gentil canular fut élaboré avec un habad, qui était justement hier soir au gala de Brunoy; comme quoi…
      Je note aussi, mais vous n’êtes pas le 1er, que vous ne répondez pas à la référence au Tanya.

      Si nos inepties sont très présentes sur votre FB, c’est à vous de sermonner vos amis, voir à suivre les recommandations des rabbanim habad qui préconisent un usage uniquement professionnel d’internet.

  4. menahem dit :

    Votre référence à Tanya ne tolère aucunement que l’on invente des histoires sur les Tsadikim, même si c’est fait avec un ‘habad et même dans le cadre de l’honorable combat que vous menez pour l’exactitude des histoires qui circulent.

    Les ‘habad ne sont certainement pas des gens qui vivent avec des gens qui font tous la même chose puisque comme vous le savez sûrement ils sont tournés en permanence vers d’autres catégories de juifs ;ma supposition n’est pas que vous appartenez à un mouvement mais que vous avez un parti pris assez négatif sur ‘habad, supposition plus que légitime lorsqu’on voit les différents articles que vous écrivez sur ‘habad, ne serait-ce que ceux qui sont proposés en bas de cet article.

    Je note aussi que vous n’avez pas répondu à nombre de mes remarques, après tout peut être ont elles atteint leur but ?

    Je ne pense pas non plus qu’il faille continuer cet échange plus longtemps, je vous ai exprimé mon sentiment devant cet article et vous avez tenté de me répondre, même si je ne reste toujours pas convaincu de la sincérité de vos points de vue.

    En vous souhaitant une bonne continuation, et que vous puissiez vous servir de votre plume habile pour rapprocher les juifs entre eux et non pas les provoquer/diviser.

    Cordial Chalom

  5. Shay dit :

    J’invente une histoire qui pourrait être crédible exemple: mon père a une voiture bleu, sans but ou message particulier.. et j’écrit une abréviation incompressible qui dit que c’était une blague.

    et je m’étonne que des personne qui ne savent pas encore que c’était une blague l’ai raconter!

    êtes vous des rigolos ou un site sérieux?

    Peut être que demain vous aller nous dire que ce gala n’a pas eu lieu et que c’était une blague en retard de Pourim?

  6. camondo dit :

    Il faudrait que quatre bonnes âmes se dévouent pour faire des évangiles canoniques de Saint Schneersohn

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :