Tzimelblog

Accueil » Actualité » Augmentation inquiétante du nombre d’enfants maltraités en Israël

Augmentation inquiétante du nombre d’enfants maltraités en Israël

sad-child1

Une nouvelle étude présentée par l’Institut Haruv au ministère des affaires sociales, révèle une augmentation inquiétante du nombre d’enfants maltraités ou négligés au cours de la dernière année. En 2012, 39129 affaires impliquant des mineurs ont été signalés.

Selon l’étude, 16 enfants sur 1000 ont été vus par un travailleur social en 2012, contre 13 sur 1000 l’année précédente .

L’étude est basée sur les rapports présentés par les travailleurs sociaux de 228 centres différents, et qui couvrent 97,5 % des enfants de moins de 17 ans.

Cas d’abus dans les grandes villes ( sur 1000 ) :

• Bat Yam – 39
• Netanya – 34
• Lod – 26
• Beersheba – 20
• Tel-Aviv – 17
• Petah Tikva – 17
• Rishon tzion – 17
• Haïfa – 14
• Jérusalem – 12

L’Institut , qui travaille à informer le public et former les professionnels, a constaté que le district de Jérusalem avait le taux le plus élevé de rapports concernant les abus sexuels envers les mineurs, tandis que le district de Tel Aviv avait le taux le plus élevé de rapports de violence physique, le district sud a le plus haut taux de négligence envers les enfants. En outre, il a été signalé que le secteur arabe a eu le taux le plus élevé de négligences mineure par rapport à d’autres secteurs de la population .

Les rédacteurs de l’ étude ont estimé que les relations froides, et la faible coopération entre les secteurs arabes et ultra-orthodoxes avec les autorités, pourraient avoir influencé les données.

En Angleterre, le nouveau grand-rabbin du pays, Ephraïm Mirvis, a exhorté la communauté juive du Royaume-Uni à prendre ses responsabilités dans la campagne de lutte contre la violence familiale dans la communauté: « aucune communauté n’est à l’abri de cela. Il est souvent plus difficile pour des organisations [de défense des femmes] de recevoir le soutien du public, que pour les organismes de bienfaisance portant sur des questions plus légères, ou celles avec lesquelles nous sommes plus à l’aise de discuter ».

En France, nous attendons toujours une campagne sur ces thèmes, du président du consistoire, et du grand-rabbin de France par intérim, que l’on entend quasiment jamais s’exprimer sur les problèmes de violences conjugales et d’abus sexuels sur mineurs.

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :