Tzimelblog

Accueil » Actualité » La téléréalité inspire les loubavitch

La téléréalité inspire les loubavitch

pabm

La star de la téléréalité, Paula Abdul

On sait les Loubavitch très friands d’exposition médiatique, et bien que leurs rabbins aient demandé de faire un usage modéré des nouvelles technologies, ceux-ci semblent à contrario assez téléphage.

Si les médias israéliens se sont pâmés à l’annonce de la venue de Paula Abdul en terre sainte, afin de fêter sa bat-mitzvah (c’est pas à 12 ans ct’affaire là?), ils ont surement été surpris d’apprendre que l’ancienne danseuse et chanteuse américaine, co-animatrice de x-factor (sorte de télé-crochet aussi ennuyeux que vulgaire), avait célébrée son passage symbolique à l’âge adulte avec un rav habad de la ville de Tsfat, Eyal Riess. Contrairement à ce que son nom laisserait supposer, Paula Abdul est d’origine judéo-syrienne par son père, et ashkénaze par sa mère.

Inutile de s’attarder sur les détails des cinq heures (sic) qu’a durée la cérémonie, « Mme Abdul a certainement une néshama (âme) juive pur qui cherche une véritable et significative spiritualité juive » a déclaré le rabbin louba; maintenant qu’elle n’est plus une enfant, il ne reste plus aux Loubavitch qu’à l’inviter l’année prochaine à présenter le très couru kinous hashlouchim, le Woodstock annuel de tous les missionnaires et envoyés habad de par le monde, à New-York.

Ce grand rassemblement qui dure plusieurs jours, dont la grande fête finale s’est déroulé dimanche dernier, est aussi l’occasion de conférence et d’ateliers pratiques, sur comment réussir au mieux sa mission. C’est à nouveau inspiré d’une célèbre émission de téléréalité américaine,  Shark Tank, que nos animateurs Loubavitch ont organisés un concours.

Kinous_show

Shark Tank est une émission où des candidats entrepreneurs viennent présenter à un jury de professionnels un projet de business, l’heureux vainqueur se voyant financé son projet. Sur ce même mode, cinq candidats ont été choisis pour défendre un projet, et tenter de repartir avec 10000$ pour son financement. Cinq candidats pour cinq projets pas très folichons, le vainqueur ayant proposé le « Bar Mitzvah Discovery Course », un programme sur mesure pour mieux enseigner aux enfants de 12 et 13 ans, avec des leçons, des jeux, des histoires, des cartes de bienvenue, etc.

Habad s’étend, les idées fleurissent, les projets abondent, mais à trop vouloir faire le grand écart, ça risque de craquer à un endroit pas souhaitable.

Sur ce, nous vous laissons en musique avec 4000 teufeurs loubas, qui ont animés dimanche dernier, la plus grosse rave hassidic party de New-York.

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :