Tzimelblog

Accueil » culture juive » Nouvelle coutume pour néo-breslev

Nouvelle coutume pour néo-breslev

Uman>

Pas moins de quatre nouveau-nés ont été circoncis près de la tombe de rabbi Nahman cette année, signe de l’éruption de nouveaux usages développés par les partisans les plus dingues du rabbi ukrainien mort depuis plus de 200 ans.
En plus de l’afflux annuel de fidèles qui viennent passer les fêtes ici , cette ville centrale ukrainienne est devenue une destination pour les jeunes mariés breslev et des jeunes hommes en difficulté.
Mais c’est la pratique de la circoncision à 8 jours qui a attiré de vives critiques de professionnels de la santé et de rabbins. Ils craignent en effet que cela mette en danger inutilement les nouveau-nés et attire inutilement l’attention sur un acte déjà mis à mal un peu partout en Europe.
Yaakov Dov Bleich, grand rabbin d’Ukraine, s’étonne également « je ne comprends pas pourquoi les gens apportent un bébé sur la tombe d’un rabbin pour la brit mila, c’est juste bizarre .  »
Les observateurs disent que les circoncisions ont commencé il ya environ deux ans et sont le résultat d’une croissance globale des voyageurs à Ouman, une ville d’environ 85000 habitants, qui est inondé chaque année de plus de 25000 pèlerins – surtout des hommes venant d’Israël et des États-Unis.
Galina Borisovna, qui dirige la clinique pédiatrique de Ouman (de la taille d’un appartement et qui ressemble au plateau d’un film des années 1950), a dit qu’il était stupide de circoncire un enfant à Ouman, où l’hôpital moderne le plus proche est à 300 Km de là. « Vous devez être fou pour faire voyager un bébé âgé de seulement une semaine à cet endroit avec des dizaines de milliers de personnes autour, sans parler de le circoncire dans des conditions insalubres », a déclaré Borisovna, « cela expose l’enfant à toutes sortes de maladies et je le déconseille fortement ».

Mais tel n’est pas l’avis de Nicolai Vasilievitch, chirurgien à l’hôpital de Ouman, qui a déclaré que les risques sont exagérés : « la circoncision est une intervention mineure et nous avons les outils pour faire face à toutes les complications ici, pour ne pas mentionner que les hassidim ont leurs propres services médicaux (en période de grande affluence), qui sont assez bon ».

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :